accueil Ce texte a été écrit tard dans la nuit par Anne-Sophie.
ODE au PLANTEUR de CLOU de 23h57
 
Mon petit rêve-luisant
Brillait déjà depuis quelques temps.
Et je m'y était blottie
Pensant naïvement y passer toute la nuit.
Lorsque TOC ! TOC ! TOC !
Un petit clou sans sommation
Tenta une percée par effraction !!
TOC ! TOC ! TOC ! ...
À vingt trois heures cinquante sept,
Il brisa mon sommeil tout net !!!

Ô toi, que le marteau démange
À l'heure où les autres taquinent les anges
Ne pouvais-tu attendre le matin
Pour planter ton clou taquin ?

Il est minuit trente
Et vainement je tente
D'attraper le prochain train
Qui me transportera jusqu'au matin...

Malheureusement plus de rêve-luisant !!!
Je n'entends que le vent...
5e étage